« Les Derniers Grands Moments du Clos », chez Jean-Marc Banzo


Ah, le « Clos de la Violette » !  Ou plus simplement : le « Clos », comme les initiés le chuchotent, tant l’adresse est prestigieuse…  A Aix, c’est comme le calisson : une frétillante institution.

Stéphane Raimbault, Christophe Bacquié, Michel Sarran, Jean-Marc Banzo

Hélas ! Les propriétaires Jean-Marc et Brigitte Banzo lui diront bientôt au revoir.  Depuis quelques mois, ils font leurs adieux, et de la plus belle manière qui soit : avec panache !  Pas question de se larmoyer, même si, certes, c’est le cœur gros qu’ils ferment le Clos.

Jean-Marc et Brigitte ont choisi d’offrir à leur maison une fin de vie toute en éclat.  Festoyez, trinquez, le Clos restera fidèle à lui-même jusqu’au dernier souffle : un restaurant raffiné, heureux et souriant, qui se refuse à trop de sérieux !  Car il y a ici, outre l’évidente sophistication, quelque chose de vrai, d’entier, comme ces personnages truculents qu’écrivait Pagnol.  Il est méridional, le Clos !  Il a ce caractère bien trempé qui ne supporte que la joie de vivre…  tout le reflet d’une cuisine franche et précise, ancrée dans une technique française qui ne saurait tricher.

Les Derniers Grands Moments du Clos

Parce que le Clos, c’est l’amitié, Jean-Marc et Brigitte ont salué toute une vie de partage en invitant tour à tour leurs confrères à cuisiner les « Derniers Grands Moments du Clos »… C’est ainsi que Stéphane Raimbault, Christophe Bacquié et Michel Sarran investissaient les cuisines de ce cher Jean-Marc Banzo.  Un dîner à 8 mains donné pour une poignée de privilégiés, déjà nostalgiques et bien décidés à en profiter jusqu’au bout !

Soyez rassurés, nos quatre Chefs n’ont pas été en reste !  Comme tous les grands qui font le visage de notre gastronomie, ils ont le nez pour dénicher LA bouteille qui va bien, les bons p’tits plats, simples et rares (des grives, de la bécasse, voyons !).  Ils se calent dans l’ « aquarium », cœur des cuisines, et profitent d’un moment de répit avant le coup de feu.  Ce qu’ils se disent ?  Mesdames, mieux vaut ne pas l’entendre !  Le secret des hommes reste dans l’aquarium !

Le Chef Stéphane Raimbault et Brigitte Banzo

Vient enfin le tour des hôtes.  Car ne l’oublions pas, c’est bien eux qu’il s’agit de régaler ce soir.  Aucune inquiétude : les yeux bleu tendresse et le sourire carmin de Madame Banzo veillent au grain !  « Derrière chaque grand homme, il y a une femme ».   Pendant que Jean-Marc « cuisine » le Clos, c’est Brigitte qui en tient la salle, d’une main de velours, avec l’intelligence, la bienveillance et les bonnes manières des vraies maîtresses de maison.

Les Chefs peuvent envoyer ! Le défilé des mets commence…  L’oursin soufflé par Stéphane Raimbault, la tempura de langoustine habillée par Michel Sarran, le merlu de Christophe Bacquié, coiffé de truffes, le lièvre vêtu «à la royale »… le dessert cousu de fil d’or !

Les Derniers Grands Moments du Clos

Décidément, le Clos a la classe ! L’élégance de tirer sa révérence, avec tant de grâce que jamais on n’en oublie le geste.  Alors on ne peut dire que merci à Jean-Marc et Brigitte.  C’était un «Grand Moment» qui reviendra, éternel, tel une « madeleine de Proust », encore et toujours !

PS : Vive les fines bulles « Billecart Salmon », qui, flûte après flûte, ont créé l’accord parfait !

La bande à Banzo !

Posted under: Les Escapades de Stéphane Raimbault

Tagged as: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>